M. Ludovic Pajot attire l’attention de M. le ministre de l’économie, des finances et de la relance sur la situation des acteurs de la filière évènementielle d’affaires. La pandémie de covid-19 et l’épisode du confinement ont mis totalement à l’arrêt des pans entiers de l’économie. La situation sanitaire particulière que l’on vit actuellement perturbe encore fortement de nombreux secteurs professionnels. Même si progressivement la vie économique reprend son cours, certaines filières restent encore dans l’expectative. C’est notamment le cas de l’évènementiel d’affaires et plus spécifiquement des établissements de type T qui ont vocation à accueillir des salons, congrès ou foires. En effet, le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 pris en application de la loi du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l’état d’urgence sanitaire a prévu l’interdiction pour les établissements de type T d’accueillir du public jusqu’à fin octobre 2020. Compte tenu des difficultés particulièrement lourdes auxquelles sont confrontées les entreprises de cette filière, la date tardive de réouverture de ces ERP de type T est particulièrement problématique. Bien évidemment, ces établissements sont soumis, comme d’autres, à l’évolution de l’épidémie et au risque éventuel d’une reprise. Néanmoins, il conviendrait de trouver une solution en accord avec les acteurs de la filière évènementielle afin de leur permettre d’organiser sereinement les évènements à venir, et par conséquent d’éviter de nouveaux drames économiques si ces entreprises n’étaient pas en situation de maintenir leur activité dans les semaines et mois à venir. En conséquence, il lui demande donc de bien vouloir lui dresser un bilan de la situation de la filière évènementielle d’affaires, ainsi que de lui apporter des précisions sur un nouveau calendrier qui pourrait être adopté afin de permettre une reprise progressive de l’activité de ces entreprises.

Ludovic Pajot

Ludovic Pajot

Ludovic Pajot est député de la 10e circonscription du Pas-de-Calais et membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire.
Benjamin de l’Assemblée nationale, il a mené ses premières actions militantes dans le cadre l’élection présidentielle de 2012. Enthousiasmé par cette expérience, il s’est ensuite investi dans la préparation des élections municipales de 2014 dans la ville de Béthune où il a été élu conseiller municipal. Les élections régionales de 2015 lui ont permis de siéger pour la première fois au sein du Conseil Régional des Hauts-de-France. Juriste de formation, il a particulièrement à cœur la défense de la ruralité et des services publics. Elu au service de ses concitoyens, il porte au sein du Palais-Bourbon la voix de nos territoires si durement traités.

Permanence parlementaire : 314 Rue Henri Cadot, 62700 Bruay-la-Buissière
Téléphone : 03 21 52 84 82

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

LIENS

  
 

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets