M. Ludovic Pajot attire l’attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur les conditions d’activité de la profession de diététicien-nutritionniste. Les professionnels réalisant un conseil lié à la nutrition se distinguent en deux grandes catégories : d’une part les médecins-nutritionnistes qui ont suivi une formation médicale de base complétée par une spécialisation en nutrition et d’autre part les diététiciens-nutritionnistes qui sont des professionnels de santé n’ayant pas le statut de médecin mais dont l’objectif est de veiller à l’équilibre nutritionnel de leurs patients. Ces derniers peuvent exercer leur profession sous le statut libéral, en milieu hospitalier ou également en collaboration avec des collectivités. Cependant il peut exister un risque d’identification pour le grand public lié à la multiplication de professionnels se revendiquant nutritionnistes sans avoir au préalable effectué une formation diplomante. Contrairement aux médecins-nutritionnistes dont la consultation est remboursée à 70 % par l’assurance maladie sur la base des tarifs de convention, aucune prise en charge par la sécurité sociale n’est possible concernant la consultation auprès d’un diététicien-nutritionniste. Dans cette optique, il lui demande, dans le cadre de la politique générale de prévention relative à la santé publique, de bien vouloir lui préciser les mesures qui pourraient être prises afin de sécuriser l’activité de diététicien-nutritionniste ainsi que la possibilité d’ouvrir le droit à une éventuelle prise en charge même partielle du montant lié à la consultation.

Ludovic Pajot

Ludovic Pajot

Ludovic Pajot est député de la 10e circonscription du Pas-de-Calais et membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire.
Benjamin de l’Assemblée nationale, il a mené ses premières actions militantes dans le cadre l’élection présidentielle de 2012. Enthousiasmé par cette expérience, il s’est ensuite investi dans la préparation des élections municipales de 2014 dans la ville de Béthune où il a été élu conseiller municipal. Les élections régionales de 2015 lui ont permis de siéger pour la première fois au sein du Conseil Régional des Hauts-de-France. Juriste de formation, il a particulièrement à cœur la défense de la ruralité et des services publics. Elu au service de ses concitoyens, il porte au sein du Palais-Bourbon la voix de nos territoires si durement traités.

Permanence parlementaire : 314 Rue Henri Cadot, 62700 Bruay-la-Buissière
Téléphone : 03 21 52 84 82

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

LIENS

  
 

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets