M. Louis Aliot attire l’attention de M. le ministre de l’Europe et des affaires étrangères sur la cession des Îles Éparses. Le Président aurait décidé de « restituer » les Îles éparses à Madagascar d’ici le 26 juin 2020. Ces îles sont riches en hydrocarbures, représentant donc un intérêt stratégique important pour la Nation. En outre, comme l’indiquait M. Haja Rasolontajovo au magazine Causeur, les Îles éparses sont « l’interface des trafics et de l’économie informelle qui nourrit l’islamisme galopant en Afrique », considérant que Madagascar n’a aujourd’hui pas les moyens militaires, économiques et institutionnels pour s’occuper de tels enjeux. Dernier point, les Îles Éparses intéressent les États-Unis depuis longtemps, puisque l’US Geological Survey aurait remis – toujours selon M. Rasolontajovo – un rapport « stratégique sur le bassin de Morondava, selon lequel Juan de Nova et la province malgache regorgeaient potentiellement de quelque 17 milliards de barils de pétrole et 167 000 milliards de pieds cubes de gaz » – soit autant que l’Angola. Il lui demande si le Gouvernement a bien pris la mesure des conséquences de la rétrocession et s’il est possible que l’exécutif puisse faire machine arrière.

Louis Aliot

Louis Aliot

Député de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.
Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées.

Docteur en droit, Louis Aliot est également conseiller municipal et d’Agglomération de Perpignan. Au service de ses concitoyens, il a particulièrement à cœur la défense de la ruralité et porte également la cause des Harkis.
Au sein du Palais-Bourbon il relaie la voix de nos territoires si durement traités par les politiques depuis 40 ans.

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

  

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets