M. Louis Aliot attire l’attention de M. le ministre de la culture sur les dangers que court la cathédrale de Rodez. Mme Carole Delga a attribué un don d’un montant de 1,5 million d’euros au nom de l’Occitanie en sa qualité de présidente de région à la cathédrale Notre-Dame de Paris. S’il faut évidemment faire participer un maximum de collectivités et d’élus à la rénovation de la cathédrale chère à Victor Hugo, il ne faudrait tout de même pas oublier les nombreux édifices cultuels et civils qui menacent de tomber en ruine dans le pays, le budget alloué à la conservation et à la sauvegarde du patrimoine ayant été inférieur à 300 millions d’euros pour l’année 2018. Pour preuve, l’État a été obligé de s’associer à la Française des Jeux- en voie de privatisation – pour le grand « loto du patrimoine », pansement sur une jambe de bois. Du reste, en Occitanie même, la cathédrale de Rodez est en grand danger et jamais la région n’a consenti à aider, justifiant son refus par le fait que l’État soit propriétaire de l’édifice en question. Il souhaiterait savoir si un plan de rénovation de Notre-Dame de Rodez est à l’étude au ministère.

Louis Aliot

Louis Aliot

Député de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.
Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées.

Docteur en droit, Louis Aliot est également conseiller municipal et d’Agglomération de Perpignan. Au service de ses concitoyens, il a particulièrement à cœur la défense de la ruralité et porte également la cause des Harkis.
Au sein du Palais-Bourbon il relaie la voix de nos territoires si durement traités par les politiques depuis 40 ans.

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

  

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets