M. Louis Aliot attire l’attention de M. le ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire sur le problème des « boues rouges ». Des opposants aux rejets en mer et au stockage en plein air des « boues rouges » de l’usine Alteo de Gardanne ont déversé un chargement de 10 tonnes devant le ministère de la transition écologique, le 12 février 2019. L’association varoise a également déversé une tonne de ces « boues rouges » toxiques sur les Champs-Élysées, devant le bureau français de la société HIG, actionnaire d’Alteo. Menés par le géographe Olivier Dubuquoy, les militants de l’association de protection de l’océan demandent l’arrêt de cette « pollution, chargée de métaux lourds et de radioactivité […], rejetée en mer comme c’est le cas depuis 1966 ou à terre à même le sol et à l’air libre depuis 2006 ». Ils étaient, en ce début du mois de février 2019, mobilisés à Paris pour protester contre le projet d’agrandissement des zones de stockage prévu par l’usine d’alumine de Gardanne. Il lui demande ce que compte faire le ministère de l’écologie contre cette pollution des mers et des océans.

Louis Aliot

Louis Aliot

Député de la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales.
Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées.

Docteur en droit, Louis Aliot est également conseiller municipal et d’Agglomération de Perpignan. Au service de ses concitoyens, il a particulièrement à cœur la défense de la ruralité et porte également la cause des Harkis.
Au sein du Palais-Bourbon il relaie la voix de nos territoires si durement traités par les politiques depuis 40 ans.

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

  

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets