Question écrite n°12771 de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, au ministre de l’Intérieur, sur la lutte contre le racisme anti-blancs.

M. Bruno Bilde alerte M. le ministre de l’Intérieur sur la banalisation et la propagation inquiétante du racisme anti-blanc dans la société française.
Le 17 septembre dernier, un rappeur parisien nommé « Nick Conrad » a publié sur sa chaîne Youtube un clip intitulé « Pendez les blancs ». La vidéo met en scène un homme blanc lynché par plusieurs personnes noires sur fond de propos haineux explicites qui appellent au meurtre dans des termes immondes :

« J’rentre dans des crèches, j’tue des bébés blancs, attrapez-les vite et pendez leurs parents »

Si l’auteur de cette incitation à la haine raciale doit être condamné lourdement, ce clip révèle la progression du racisme anti-blanc en France. Considéré comme un mythe par les élites politico-médiatiques, le racisme anti-blanc est une souffrance subie par de plus en plus de Français. Dans les banlieues, à l’école, dans les clubs sportifs, dans certaines entreprises, le harcèlement est quotidien et les agressions verbales et physiques se multiplient dans l’indifférence générale. En effet, dans bien des cas, les victimes n’osent pas porter plainte ou ne sont pas prises au sérieux. Les médias français, pourtant réactifs quand il s’agit de traiter des discriminations diverses et variées, préfèrent passer sous silence les situations insupportables vécues par bon nombre de nos compatriotes.
Le gouvernement compte-t-il s’attaquer franchement à ce fléau et mettre un terme à cette hiérarchie des racismes qui justifie aujourd’hui la défense des uns et l’abandon des autres à la violence ?

Bruno Bilde

Bruno Bilde

Député de la 12e circonscription du Pas-de-Calais.
Membre de la commission des affaires sociales.

Adhérent au Front National en 1991 dès l’âge de 15 ans, il est élu conseiller régional du Nord Pas de Calais en 2010. A l’issue de la victoire de Marine le Pen à la tête du Front National, il devient son directeur de cabinet. En 2014, il contribue à la victoire de Steeve Briois à la mairie d’Hénin Beaumont et est élu adjoint en charge de la communication. Il occupe de nombreuses fonctions au sein du Front National (membre du bureau politique, membre de la commission d’investiture).
En 2017, il est élu député de la 12ème circonscription du Pas-de-Calais avec 55.07% des voix face à la candidate d’En Marche.

Voir tous les articles

VOS DÉPUTÉS

  
  
 

  

 

Suivez le Rassemblement National

les grands sujets